Je persiste et signe ! Je vous présente mon troisième projet réalisé à partir d'un patron Aime comme Marie.

 

FACE

 

Le short d'automne/hiver n'a jamais été pour moi une évidence. Si j'y réfléchis bien, je porte le short...je dirais uniquement l'été en rando dans la montagne, tellement bien dans un jean qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente ou qu'il fasse 30 dégrés. Ah, les habitudes !!!  Alors le short d'hiver, vous imaginez !

Oui mais il y a un début à tout. Avec la grisaille et l'âge avançant, j'ai envie de renouveau et de m'essayer à de nouvelles expériences stylistiques. ça a commencé avec le blanc...je n'en portais quasiment jamais jusqu'à l'année dernière : trop vite sali, me donne un teint blafard, impression qu'on ne voit que moi. Et depuis quelques mois, je n'achète...que du blanc ! 2 tops, un gilet, un jean ! Et je kiffe ! C'est grave docteur ?

Il y a certaines filles que je trouve canonissimes en short alors pourquoi pas moi ? (Bon je crois que c'est pas le short qui rend canon mais on peut rêver...) 

 

décalé

 

Il a fallu que je fasse 3 patrons Aime comme Marie pour enregistrer une bonne fois pour toutes qu'ils taillaient grand. J'aurais donc du faire le 34 même si ce n'est pas la taille que j'achète dans le commerce mais j'ai eu peur que ce soit trop petit et donc immetable...Beaucoup de temps perdu avec cette histoire ! Disons que c'est en forgeant qu'on devient forgeron.  POur améliorer la chose, j'ai grignoté les côtés mais je n'ai pas repris la fourche, c'était trop compliqué. Il faut dire que tous mes raccords au niveau du motif du tissu étaient parfaits  donc la frustration était totale au moment des modifications, ça ne tombait plus aussi bien évidemment ! J'ai du faire un compromis, comme souvent quand on fait un patron pour la première fois.

 

 

décalé2

 

Le modèle est très sympa : pinces à la taille, ceinture entoilée, fermeture invisible sur le côté, jolie finition de la ceinture au biais. Et j'adore les poches italiennes, ça fait vraiment classe. Pas de difficulté technique majeure (sauf quand on s'est trompé de taille), un pas à pas assez clair et une réalisation en un temps raisonnable (4 petites heures mais je me suis pris la tête avec mes raccords tissus, je pense que cela peut être optimisé à 2h30 la prochaine fois).

 

détail

 

J'ai quand même rajouté ma petite touche. Je voulais absolument des revers pour mon short d'hiver, mais ce n'était pas prévu dans le patron. J'ai donc cousu à la surjeteuse une bande de tissu de 6 cm sur chaque jambe en veillant à bien faire correspondre les motifs de mon tissu. Puis j'ai replié au fer à repasser la bande préalablement surfilée pour former un joli revers. Une surpîqure et le tour était joué !

 

BACK